Ce projet peut se lire de haut en bas, d’une manière tout à fait ordinaire, mais pour les plus impatients, on peut survoler l’histoire du projet ou simplement commencer par la conclusion, au moins, on est tout de suite dans le vif du sujet !! Chacun fera comme il lui plaît, suivant son temps et son envie :-)

 

Pour les non-initiés, le financement participatif c’est quoi ?

 

Le financement participatif, appelé aussi « crowdfunding », est une technique de financement de projets de création d'entreprise utilisant Internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet (comme moi) et les personnes souhaitant soutenir ces projets (potentiellement comme vous).

Pratique ancienne, elle fait l'objet actuellement d'un large engouement en raison de sa simplicité de fonctionnement via Internet et des difficultés que rencontrent certains créateurs à trouver des financements pour leurs petits projets.

Concrètement, cela consiste à faire un don, sans contrepartie financière, mais qui peut avoir une contrepartie dite « en nature », c’est-à-dire un bien matériel lié au projet, un service produit par la mise en œuvre du projet, une rencontre avec le porteur de projet, etc…

La motivation étant le plaisir de faire exister les idées ou les projets qui ont du sens pour vous. Le financement participatif est donc un levier qui permet au grand public de soutenir financièrement et collectivement une idée ou un projet qui le séduit.

 

Pourquoi organiser mon propre projet de financement participatif ?

 

Au début, j’ai pensé à faire un financement participatif classique, sur un site spécialisé comme il en existe beaucoup de nos jours, mais j’ai vite compris que ce n’était pas gagné…

Des dizaines, voire des centaines de contreparties à envoyer partout dans le monde, sachant que je proposerais uniquement des créations faites par mes soins et que la saison estivale débute, je n’aurais jamais le temps de satisfaire chaque donateur + loi du tout ou rien : si la somme fixée n’est pas atteinte je ne reçois rien + commission prise par la plateforme, etc…

Alors je me suis dit, « On n’est jamais mieux servi que par soi-même », et « Qui ne tente rien n’a rien » ! Forte de ces deux adages si bien avisés, me voilà partie dans mon propre projet de financement participatif !!

Je vais donc vous présenter mon merveilleux projet et il vous appartiendra de choisir si vous avez envie d’y participer ou non, sans autre contrepartie que toute ma gratitude pour votre générosité.

 

Mon projet, c’est quoi ?

 

Ouvrir un Atelier-Boutique à Capbreton, sur la côte landaise, dans lequel je vendrai mes propres créations, ainsi que celles d’autres créateurs, qui comme moi, ont fait le choix de fabriquer en France. Je souhaite de tout cœur pouvoir partager mon univers féérique, à l’imaginaire très coloré, emplit de douceur et de malice, avec tous les habitants de ma région et bien d’autres encore !

 

Le concept, c’est quoi précisément?

 

Vendre mes créations, c’est pourquoi j’ai besoin d’un espace atelier, pour que les longues journées d’hiver au bord de l’océan, pendant lesquelles je risque de ne pas voir un seul client, me permettent de produire de nombreux articles, que je pourrais exposer à loisir et vendre tout l’été aux gentils touristes qui ne manqueront pas de passer devant mes vitrines !

Mais aussi vendre d’autres petit(e)s créateurs/créatrices, qui comme moi ont envie de rendre la vie des enfants toujours plus colorée, pratique, belle et originale J Et surtout, qui ont fabriquent leurs produits en France !

Les articles que j’ai envie de proposer : textile, linge de lit, papèterie, faire-part, coussins, mobiles, lampes, coloriages géants, petits accessoires, bonbons naturels, etc…

Et encore de la personnalisation d’articles (linge de lit, bavoir, objets déco…), comme broder des parures de drap au prénom de l’enfant qui dormira dedans, ou encore personnaliser une serviette de table pour la cantine, un sac pour le change pour l’école, un sac à goûter…

Et pourquoi ne pas proposer aussi :

  • des ateliers créatifs pour les enfants, comme fabriquer des bijoux pour la fête des mères, confectionner une petite robe pour sa poupée, fabriquer soi-même sa lampe de chevet, etc…
  • des ateliers créatifs pour les plus grands : cours de couture, atelier de scrapbooking, de décopatch…
  • des listes de naissance ou d’anniversaire…

 

A quoi ressemblent mes créations ?

 

L’univers de Grain d’fée est un monde fait de 1000 petites choses ludiques, pratiques, et originales ! Un brin de nostalgie, une bonne dose de couleurs, une touche de Liberty, un nuage de poésie et juste ce qu’il faut de féérie !

Quand je crée, j’essaie très souvent de recycler d’autres objets… Un peu écolo sur les bords, j’aime donner une deuxième vie aux vieux draps brodés et tout élimés, aux vieux disques vinyles que l’on n’écoutera plus, à toutes les belles chutes de tissus que je peux récupérer… On peut faire tellement de jolies choses avec tout ça et un peu d’imagination !

 

Pourquoi « Made in France » ?

 

Parce que y’en a marre d’acheter toujours plus cher malgré des coûts de production toujours plus bas ! Marre d’enrichir par milliards des marques qui exploitent sans scrupule les travailleurs d’autres pays ! Marre d’acheter des trucs hors de prix dont les coutures craquent dès qu’on les porte ! Marre d’acheter, même pas très cher, des trucs qui deviennent complètement informes au premier lavage ! Bref, marre qu’on nous prenne pour des jambons, alors qu’on a tout ce qu’il faut en France et qu’on peut faire travailler des gens qui en ont aussi besoin, qui ont l’envie et le courage de créer leur propre emploi pour faire vivre leur famille, et qui se démènent pour faire des jolies choses originales et de qualité ! COCORICOOO…

 

L’histoire du projet, c’est quoi ?

 

Depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours adoré « faire des trucs avec mes mains » ! Et pas n’importe quoi, des petites choses parfois extrêmement minutieuses, comme écrire « Joyeux Anniversaire » en 3D avec du carton (je vous assure que ce n’est pas une mince affaire !!), ou franchement techniques, comme réaliser un chandelier en pâte Fimo avec une armature métallique à l’intérieur du pied pour qu’il tienne à la cuisson, je n’ai jamais manqué d’imagination ! Et plus j’ai grandi, plus j’ai affiné mon savoir-faire, mes œuvres se sont faites toujours plus précises, et bientôt dignes d’être commercialisées.

Tout au long de ma vie j’ai enchaîné les périodes créatives, abordant différents thèmes, apprenant de nouvelles techniques, au gré de mon inspiration, des modes, de mon imagination et de mes insomnies (j’ai toujours été beaucoup plus créative la nuit… !). Mais jusqu’à ce que je sois enceinte de « Crapinouchette », la couture était une discipline qui m’impressionnait complètement et à laquelle je n’avais jamais osé toucher, trop compliqué, trop technique pour moi, je ne me sentais vraiment pas… Mais avec mon instinct de mère, je me suis dit que je pourrais faire plein de jolies petites robes, des turbulettes, des couvertures, des sacs, des accessoires, tout un nouvel univers coloré pointait le bout de son nez… Finalement, j’étais déjà plutôt manuelle, et les autres y arrivaient bien, alors pourquoi ne pas me lancer ? Aussitôt dit, aussitôt fait, après un petit détour sur Internet pour regarder les différents modèles et un coup de fil à une copine pro de couture pour avoir quelques conseils sur la meilleure marque à choisir, hop, me voilà partie acheter ma machine à coudre !! Quelle excitation J Vite il fallait se lancer, alors bien sûr, quoi de plus naturel comme première pièce, qu’une jolie turbulette pour « Crapinouchette » ? J’ai essayé à peu près toutes les fonctions pour la réaliser, appliqués, différentes formes et tailles de points, même les boutonnières !!!

Bien sûr, quand on regarde de près, les imperfections sont nombreuses, mais j’adore !!! Passées mes premières appréhensions, cette nouvelle discipline m’a tout de suite plu, c’est prometteur et m’encourage à me lancer dans une couverture de naissance pour… « Crapinouchette » évidemment !! Et là c’est la révélation, désormais je coudrai, pour moi, mais aussi pour les autres !

Et puis « Crapinouchette » arrive enfin ! Que de bonheur, que de joie… et que d’autres choses à faire plutôt que de coudre : faire-part, lampe et mobile pour la chambre, etc… Et s’occuper de Baby bien sûr ! Et puis finalement c’est bien d’en avoir une, mais deux ce serait encore mieux, alors on s’y remet, et sans tarder, on se met à couver « Crapinouchou » J. Et comme chacun sait que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, je perds mon travail de chimiste juste à ce moment-là ! Et puisque c’est comme ça, pourquoi ne pas tout chambouler encore plus, et aller s’installer à l’autre bout de la France au bord de l’océan ? Eh bien nous on le fait ! Nouveau boulot pour mon Homme, nouvelle maison pour  « Crapinouchette », nouvelle grossesse pour moi,  et nouvelle maternité pour « Crapinouchou » ! Nouvelle vie pour toute la famille !!!

Et enfin, il y a un peu plus de deux ans, alors que « Crapinouchette » venait d’avoir 1 an et que « Crapinouchou » bullait bien au chaud dans mon ventre, je me suis dit, depuis le temps que je crée 1000 jolies petites choses, pourquoi ne pas aller un peu plus loin et commencer un blog qui pourrait aboutir sur une boutique virtuelle ? J’avais du temps, je ne travaillais pas et envisageais de m’occuper de « Crapinouchou » après sa naissance, alors je me lance ! Je cherche un joli nom qui corresponde à mon univers, je dépose ma marque, crée mon logo, imprime des cartes et des étiquettes, crée mon blog, et réserve mon nom de site ! Une bonne chose de faite, je suis ravie : Grain d’fée est né J et la machine est en route…

Mais que j’étais naïve de penser qu’en ayant deux petits « Crapinou » en bas-âge j’aurai tout le loisir de fabriquer me œuvres et de les commercialiser !! D’abord, il y avait les petits pots maison à cuisiner, les couches lavables à gérer pour deux bébés, le ménage, les lessives, les promenades, les courses… Et puis les maladies infantiles, les départs nocturnes aux urgences, etc… Bref, la vie classique, mais non moins prenante, d’une mère au foyer !! Et donc très peu de place pour la créativité :-/

Aujourd’hui, je commence enfin à sortir un peu la tête de l’eau, « Crapinouchette » a déjà pris le chemin de l’école, « Crapinouchou » suivra bientôt, et de nouvelles perspectives peuvent enfin s’ouvrir à moi ! Du coup, ça y est, c’est le grand saut, j’ai décidé d’ouvrir mon Atelier-Boutique à Capbreton !!


Conclusion

 

Pour réaliser ce projet, il me faut payer des tas de trucs évidemment !

Alors voici ce que je vous propose, j’en finance une partie, et vous aussi !!

MOI

 

VOUS

 

Droit au bail

25000€

Brodeuse

1200€

Stock

 5000€

Caution

1600€

Matières premières

 1000€

Quatre 1ers loyers

3200€

Total

31000€

Total

6000€

.
Et comme il faudrait que j’ouvre avant le début de la saison, il faut accélérer… Je me donne donc jusqu’au 1er juin 2014 pour récolter des fonds et vite ouvrir !

Alors si mon projet vous a séduit, que vous y croyez et que vous avez envie que je tente ma chance, vous pouvez vous joindre à tous les autres et faire un don, votre aide me sera précieuse, et me permettra de créer mon propre emploi pour faire vivre ma famille !

Sans minimum (pour vous donner un ordre d’idée, le montant minimum fixé par les plateformes spécialisées s’élève généralement à 5€), ni maximum bien sûr, vous pouvez m’envoyer un chèque, libellé à l’ordre de Grain d’fée, à l’adresse suivante :

 

Grain d’fée

Chez Un Monde De Douceurs

7 place de l’Hôtel de Ville

40130 CAPBRETON

 

Il est bien entendu que vos chèques ne seront encaissés que si le projet voit effectivement le jour ! Si par malheur l’ouverture de l’Atelier-Boutique Grain d’fée n’aboutissait pas, je détruirais personnellement tous les chèques reçus !

 

MERCI !!!

 

A mes généreux donateurs, un grand MERCI pour votre soutien :-)

Si vous avez envie de suivre l’avancée du projet et des dons en temps (presque) réel, je mettrai régulièrement à jour le montant total atteint, ainsi que les étapes importantes du projet sur ce blog.

Enfin, l’objectif d’un financement participatif étant d’atteindre le plus grand nombre de donateurs, merci de jouer le jeu et de faire circuler mon projet le plus possible, même si vous ne donnez rien ! Parlez-en autour de vous, criez-le haut et fort, transférez-le à volonté !

Bonne continuation à tous :-)